Parution : Violence et institutions

  • Didier Drieu & Jean-Pierre Pinel (dir.).

 Dans un contexte de crises se condensant dans les institutions, cet ouvrage pense l’évolution de la violence au regard des transformations des organisateurs institutionnels. Plusieurs années après un ouvrage fondant une approche analytique des sources des dysfonctionnements institutionnels (L’institution et les institutions, études psychanalytiques), les auteurs contribuent à une réélaboration des enjeux et « espaces » de souffrance institutionnelle en prenant en compte les changements paradigmatiques se déroulant au niveau des méta-cadres organisationnels.

9782100724437-001-T

Sommaire :
R. Kaes, Préface. D. Drieu et J.-P. Pinel, Introduction. D. Drieu, Les mutations dans les institutions, des sources du mal être. J.-P. Pinel, Agirs violents, pathologies des limites et attaques hypermodernes des cadres institués. S. Blondeau, Clinique et violence : l’effondrement d’un organisateur méta-institutionnel ? P. Roman, Figures paradoxales de l’institution : accueil et transformation de la violence dans les institutions. A.-L., Diet Violence procédurale et désubjectivation. J.-P. Vidal, “Ces scènes qui se passent de mots”. E. Diet, L’analyse de pratique en contexte anomique : tenir bon, interpréter, contenir. G. Gaillard, L’institution et la liaison de la violence, un travail de Sisyphe.

Collection: Inconscient et Culture, Dunod

Février 2016 – 248 pages – 155×240 mm – EAN13 : 9782100724437
Dunod.