Parution : Violence et institutions

  • Didier Drieu & Jean-Pierre Pinel (dir.).

 Dans un contexte de crises se condensant dans les institutions, cet ouvrage pense l’évolution de la violence au regard des transformations des organisateurs institutionnels. Plusieurs années après un ouvrage fondant une approche analytique des sources des dysfonctionnements institutionnels (L’institution et les institutions, études psychanalytiques), les auteurs contribuent à une réélaboration des enjeux et « espaces » de souffrance institutionnelle en prenant en compte les changements paradigmatiques se déroulant au niveau des méta-cadres organisationnels.

9782100724437-001-T

Sommaire :
R. Kaes, Préface. D. Drieu et J.-P. Pinel, Introduction. D. Drieu, Les mutations dans les institutions, des sources du mal être. J.-P. Pinel, Agirs violents, pathologies des limites et attaques hypermodernes des cadres institués. S. Blondeau, Clinique et violence : l’effondrement d’un organisateur méta-institutionnel ? P. Roman, Figures paradoxales de l’institution : accueil et transformation de la violence dans les institutions. A.-L., Diet Violence procédurale et désubjectivation. J.-P. Vidal, “Ces scènes qui se passent de mots”. E. Diet, L’analyse de pratique en contexte anomique : tenir bon, interpréter, contenir. G. Gaillard, L’institution et la liaison de la violence, un travail de Sisyphe.

Collection: Inconscient et Culture, Dunod

Février 2016 – 248 pages – 155×240 mm – EAN13 : 9782100724437
Dunod.

Parution : « L’avenir de la psychothérapie institutionnelle »

« L’avenir de la psychothérapie institutionnelle ». Vie Sociale et Traitement (V.S.T.), n°125, avril 2015. Dossier coordonné par Jean-Pierre Martin et Daniel Terral.

Après le décès de Jean Oury, la psychothérapie institutionnelle a-t-elle un avenir ? C’est l’occasion de revenir sur les origines de cette pratique révolutionnaire, de s’interroger sur son fonctionnement, et d’analyser l’histoire et les articulations de son proche cousinage avec la pédagogie institutionnelle. C’est l’occasion de visiter le travail qui se fait aujourd’hui, appuyé sur l’institution et le collectif, en psychiatrie hospitalière et dans la cite, dans les lieux de placement et d’accueil de la protection de l’enfance, de l’urgence sociale et des handicaps, ainsi que dans les centres de formation. La psychothérapie institutionnelle a un avenir : il nous appartient.

Voir le sommaire et commander le numéro N°125.

Parution : «Familles et soins institutionnels ».

«Familles et soins institutionnels ». Revue Dialogue : Familles & couples. Numéro 206. Janvier 2015. Coordination : Didier DRIEU – Jean-Philippe RAYNAUD.

Longtemps, les soins aux enfants et adolescents dans les institutions ont peu pris en compte l’interdépendance des positions dans la famille. Au contraire, aujourd’hui, l’ouverture du champ thérapeutique à la famille est constante, et ce dès les premières consultations et dans des pratiques innovantes comme les dispositifs de soutien à la parentalité, les groupes parents/enfants… Ainsi avons-nous voulu interroger ces dispositifs et, plus globalement, ces pratiques vers les familles dans un moment où se jouent de grandes mutations dans les collectifs institutionnels.

Édition Érès. ISBN : 9782749241890. Éditeur

Parution de 46 commentaires de textes en clinique institutionnelle

Présentation : Cet ouvrage présente et commente 46 textes fondamentaux émanant des grands noms de la psychanalyse (Anzieu, Freud, Fustier, Kaës, Jeammet, Misès, Racamier, Roussillon, etc.) qui ont apporté un éclairage majeur sur la clinique institutionnelle.

La clinique institutionnelle désigne l’ensemble des dispositifs de soins dispensés en établissement. Cet ouvrage présente et commente 40 textes fondamentaux émanant des grands noms de la psychanalyse (Anzieu, Freud, Fustier, Kaës, Jeammet, Misès, Racamier, Roussillon, etc.) qui ont apporté un éclairage majeur sur la clinique institutionnelle.
Il a l’ambition de rendre compte de l’évolution de cette dernière, à un moment charnière problématique par rapport à la question des pratiques de soins et d’accompagnement dans les institutions. Il devrait permettre au lecteur, qu’il soit étudiant ou praticien confirmé (soignants, éducateurs) de se repérer et de s’orienter dans une histoire de courants très divers.

Couverture.

Couverture.

Sous la direction de : Didier Drieu.
Avec la collaboration de : Julie ACHIM, Diane AUBIN, Marie-Frédérique BACQUÉ, Guillemette BALSAN, Alix BERNARD, Dominique BEYNIER, Serge BLONDEAU, Laurent BOCÉNO, Catherine CALECA, Jean-Yves CHAGNON, Maurice CORCOS, Pascal CRÉTÉ, Leandro DE LAJONQUIÈRE, Claude DEUTSCH, Emmanuel DIET, Frank DROGOUL, Bernard DURAND, Georges GAILLARD, Guy GIMENEZ, François GIRAUD, Anne GOLSE, Zohra GUERRAOUI, Franck HARDOUIN, Florian HOUSSIER, Didier HOUZEL, Pierrette LAURENT, Nolwenn LE PUIL, Alain LEBEL, Pascal LE MALEFAN, François MARTY, Philippe MAZEREAU, Denis MELLIER, Cheikh NIANG, Elisabeth OURY, Jérôme ORANGE, Haydée POPPER, Nadine PROIA-LELOUEY, Jean-Philippe RAYNAUD, Philippe ROBERT, Didier ROBIN, Catherine SELLENET, Jean-Marc TALPIN, Miguel M. TERRADAS, Loick M. VILLERBU, Michel WAWRZYNIAK.

Editeur : Dunod  (Collection: Psycho Sup), Septembre 2013 – 400 pages – 172×240 mm.